Une tendance qui vient directement des Etats-Unis : le tatouage des yeux!

Une tendance qui vient directement des Etats-Unis : le tatouage des yeux!

Le tatouage traditionnel sur le corps a toujours été à la mode mais le tatouage de l’oeil fait une percée fulgurante depuis plusieurs mois. Au fur et à mesure que les années passe cette tendance ne cesse d’évoluer et arrive à attirer encore plus d’amateurs aussi dangereux qu’il soit. On a toujours vu que les tatouages étaient posés sur la plupart des parties du corps et ne sont faites qu’avec des machines à aiguilles. Ce n’est plus le cas maintenant. A présent on tatoue carrément l’œil. Le tatouage des yeux, même si cela s’avère un peu stupide, est désormais la mode aux États-Unis. Une technique qui est née dans l’esprit des tatoueurs et a pu être rendu célèbre grâce à un grand criminel. Celui d’Alaska, Jason Barnum qui est surnommé Eyeball. Cette nouvelle mode est largement répandu alors que cela peut représenter un grand danger pour l’œil. Ce criminel a eu de la chance de s’en être sorti sans dégâts.

Comment se fait un tatouage à l’œil ?

Il n’est pas inconnu que l’œil fait partie des organes les plus indispensables pour l’Homme. Elle est aussi celle qui est la plus fragile. Un petit geste mal placé sur celle-ci risque de causer une grave conséquence. Malgré ces facteurs qui prouvent la fragilité de l’organe de la vue, le tatouage de l’œil est toujours une activité que beaucoup d’amateurs de tatouage désire pratiqué.

A la fin de l’année 2007, un jeune Canadien (qui désire garder son identité secrète) aurait été tatoué de l’œil, qui est en parfait état, par injection. C’est la seule manière de tatouer l’œil : une injection d’encre noir spécial, sur la conjonctive. Une première depuis plusieurs années. Il a fallu effectuer une quarantaine d’essai pour réussir l’opération.

Ce n’est qu’au bout de ces 40 essais que les intervenants ont réussi à noircir complètement et correctement la couche qui couvre la partie blanche de l’œil.

C’est parce que l’encre qu’on y injecte avait du mal à se fixer et coulait toujours. C’est ce qui explique les tentatives répétées maintes fois. Cette technique de tatouage ne date pas d’hier. Tatoofrance a effectivement affirmé que les premiers essais ont été effectués au XIXème siècle sur des mal voyants et des aveugles. Il n’y a pas eu de conséquences. Deux siècles plus tard, il a été testé sur des yeux en parfaite santé.

Cette technique peut s’avérer dangereuse

Pour le bien de son œil, il est catégoriquement recommandé de ne pas y toucher. Faire un tatouage est carrément déconseillé. Cette procédure est en effet très dangereux pour l’œil et peut apporter des conséquences indésirables à ce dernier. D’abord, celui qui procède à l’injection n’a aucune connaissance sur la médecine.

Il n’a suivi aucune formation médicale. Aussi, on ne peut pas être sûr à 100 % de la propreté des matériels que le tatoueur utilise. Ils ne sont peut être pas stérilisés non plus. L’utilisation abusive de ces matériels peuvent conduire à une cécité. Une opération peut aussi tourner mal et rencontrer quelques complications qui pourront provoquées des gènes de vision si on ne fait pas attention.

On a déjà connu ce genre de situation les années précédentes. D’après une source, le rappeur américain MACE a failli perdre à jamais la vue en ayant essayé ce tatouage. Quelques heures après l’avoir expérimenté, il s’est retrouvé à l’hôpital pour y être retenu d’urgence.

Des précautions à prendre pour éviter des dégâts après une opération de tatouage

On ne peut pas toujours se fier à la compétence du tatoueur. Pour la seule raison que ce dernier n’est pas compétent comme les spécialistes médicales alors qu’il effectue des opérations sur un organe très fragile. Perdre à jamais la vue n’est pas une chose qu’on désire. Mais si on ne fait pas attention, on peut risquer d’endommager ses yeux.

Et si l’envie de se faire tatouer de l’œil envahit une personne, et qu’elle veut absolument goûter à cette nouvelle mode, pourquoi ne pas faire appel à de vrais professionnels. Il y a surement une multitude de personnes qui disent être bon connaisseur et compétentes lorsqu’il s’agit de procéder à la technique de ce tatouage. Une formation médicale courte serait une bonne idée.

Il faut s’assurer de certaines choses :

  • la propreté des matériaux
  • l’origine des encres
  • le suivi post-tatouage

Au moins, tous les amateurs de tatouages seront entre de bonnes mains. Aussi, un suivi régulier de l’état des matériels utilisés devra être exigé. Il faut réaliser une vérification sur la stérilisation des matériels avant chaque opération.

Tout savoir sur le tatouage traditionnel

Un tatouage est pour une personne une expérience assez loufoque. En perpétuelle mutation, le monde du tatouage émerveille de plus en plus à cause de la diversité de possibilités qu’il offre. Revisitons ensemble ce véritable phénomène de mode qui passionne tant les jeunes personnes que les plus âgés.

Historique du tatouage

Étymologiquement, le mot tatouage vient du tahitien « tatau », qui veut dire marquer, frapper ou dessiner. Il est dérivé de l’expression « Ta-atouas ». Ta qui signifie « dessin » et atoua « esprit, dieu ».

Une étude estime l’origine des tatouages entre 5 000 et 8 000 ans avant notre ère. Pour la petite histoire, le premier tatouage est né suite à des soins de nettoyage appliqués à une blessure. Il est très vite devenu un signe d’appartenance religieuse et de rang social. Le tatouage a aujourd’hui une signification variée en fonction des cultures, des ethnies et des civilisations.

Vers qui se tourner pour avoir un tatouage réussi?

Il est connu de tous que pour avoir un tatouage digne du nom et à son goût, il faut se tourner vers un tatoueur professionnel. Et avant de faire appel à un professionnel donné, il faut d’abord avoir en tête le style de tatouage que vous souhaitez faire réaliser. Chaque tatoueur a son empreinte particulière différente de celle des autres. Les autres éléments à prendre en compte sont la réputation et la notoriété acquise à travers une pratique régulière.

Comment donner vie aux dessins de son tatouage ?

Hormis les possibilités aléatoires de tatouages classiques, chaque tatouage est unique, et ce en fonction de la personne. Un tatouage est le plus souvent l’expression de sentiments, ou l’immortalisation d’un moment clé de sa vie. La finalité est dans tous les cas d’être plaisant et agréable à observer. C’est en fonction de cela qu’il faut choisir le tatoueur dont le style se rapproche le plus de vos désirs. De là naîtra une parfaite transition de l’idée à la concrétisation.

Un même tatouage peut avoir des dizaines de significations différentes. Images géométriques marines ou tatouages japonais, le principe est le même, le tatouage se doit d’évoluer avec soi. Indépendamment du côté esthétique, le plus important est d’avoir en tête la véritable signification de son tatouage.

À qui est-il destiné ?

Le tatouage est à la portée de tout le monde, le seul élément c’est la volonté. Il est vrai qu’avant tout le tatouage est un art qui indéniablement doit découler d’un savoir-faire en dessin. Cependant, une nuance est à faire. Il faut savoir faire la différence entre un simple dessin au stylo et un dessin sous-cutané avec de l’encre. La réflexion doit être amplement mûrie et le choix assumé.

Le tatouage n’est plus uniquement une spécification pour un groupe ou une tranche de la population, mais est devenu un choix qui doit se porter fièrement et découle de la volonté d’exprimer un quelconque désir.

Cependant, aussi anodin soit-il, le tatouage est un véritable réservoir de créativité qui n’atteint aucune limite. Toutes les parties du corps humain peuvent être tatouées. Depuis quelques années, la tendance oriente les passionnés à aller jusqu’à se tatouer l’œil. La mode rime-t-elle avec goût du risque ?

Ca pourrait vous interesser :