Les mentions obligatoires sur les étiquettes des vêtements pour enfants

Les mentions obligatoires sur les étiquettes des vêtements pour enfants

Il est certain que vous vous êtes déjà retrouvé à essayer de connaître la température à laquelle il fallait laver les vêtements de vos enfants ou encore avoir une idée de la matière utilisée pour la fabrication. Logiquement, tout est indiqué sur les étiquettes à l’intérieur des vêtements de vos enfants. Mais savez vous quelles sont les  mentions obligatoires que l’on doit retrouver ?

Les mentions obligatoires

En France et en UE, la présence d’informations sur ce qu’on appelle les « étiquettes vêtements » est obligatoire, nous confie un responsable de Stikets, spécialiste des étiquettes (pour vêtements, autocollantes, pour chaussures, personnalisées, etc…) .

La composition elle est la mention la plus importante et doit obligatoirement être indiquée sur cette dernière. Elle doit être écrite en français et bien lisible.
Cette dernière doit aussi être fixée de manière définitive au vêtement. L’étiquette sur les vêtements pour enfants, composés de plusieurs fibres, doit comporter le pourcentage en poids et la dénomination de toutes les fibres.
Cela doit être mentionné par ordre décroissant des pourcentages. Lorsque le produit n’est pas composé d’une seule fibre, l’utilisation des termes « 100% » ou « pur » est interdite.
En dessous de 10 %, les fibres peuvent être désignées par la mention « autre fibre ».

Lorsque les vêtements comportent des parties d’origine animale, cela doit être mentionné. En effet, depuis 2011, une nouvelle règlementation Européenne oblige les fabricants à indiquer de manière claire et précise ce type de matière pour que l’acheteur soit pleinement conscient des composantes du produit. Les vêtements de mode ou haut de gamme sont principalement dans le viseur de cette directive (ndlr : il y a régulièrement des massacres d’animaux pour leur fourrure)

Les mentions non obligatoires

Outre ces mentions obligatoires, l’étiquette des vêtements pour enfants comporte d’autres mentions facultatives. On peut donc y retrouver par exemple la taille du vêtement. Selon les fabricants et les pays, la taille peut être indiquée en chiffre (18, 20, 28, etc…) ou en lettre (M, S, etc…). Pour cela, il est recommandé au fabricant de mettre « une table de conversion » à la disposition du client pour qu’il fasse un meilleur choix pour l’enfant.

On peut également trouver sur certaines étiquettes de vêtements pour enfants l’origine du vêtement. Même si cette mention n’est pas obligatoire, elle rappelle toutefois qu’une fausse publicité ou tromperie sur le produit peut faire objet d’une sanction.
L’entretien du vêtement est aussi une autre mention facultative. Elle peut être indiquée en toutes lettres et prend souvent la forme d’un pictogramme. On a par exemple :

  • un triangle qui correspond généralement à l’utilisation de l’eau de javel
  • un bac qui conseille sur les indications de lavage et le nombre inscrit à l’intérieur indique la température maximale
  • un carré qui donne les possibilités de séchage du vêtement.
Ca pourrait vous interesser :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *