Initier son enfant à la moto : conseils et astuces à retenir !

Initier son enfant à la moto : conseils et astuces à retenir !

Les enfants sont de plus en plus nombreux à s’essayer à la moto dès leur plus jeune âge. Les parents souhaitant les encourager en ce sens devront tout de même prendre les précautions nécessaires, que cela concerne la sécurité ou la maitrise de conduite de leurs jeunes enfants. Voici notamment quelques conseils à retenir à cet effet.

Comment bien débuter à moto ?

La première chose à savoir, c’est que pour commencer, l’enfant doit monter une moto adaptée à sa taille et à son gabarit. Comme il existe aujourd’hui divers modèles dédiés allant des mini motos cross, aux motos électriques pour enfants et aux scooters électriques pour enfants, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Il faudra également penser à inscrire son enfant à un club de moto dès l’âge de 8 ans pour se perfectionner. Avant cet âge, il n’aura qu’à pratiquer dans le jardin ou dans les parcs dédiés en compagnie d’un adulte. Même si aucun âge minimum n’est requis pour pratiquer la moto, il est tout de même important de rappeler que si l’enfant n’a pas encore acquis l’équilibre nécessaire pour monter sur un deux-roues ou que si sa colonne vertébrale est encore trop fragile pour supporter les chocs alors il faudra attendre avant de le faire monter sur une moto.

Comme on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise chute, les parents doivent penser à la sécurité des enfants. Parmi les équipements incontournables pour la pratique de la moto, l’on citera le casque cross pour enfant, la minerve et la combinaison de moto rehaussée d’une protection dorsale, les gants homologués, les coudières et autres genouillères. On pensera également aux chaussures de moto, notamment les bottes qui assurent un bon maintien des chevilles. Comme l’idée est d’adoucir au mieux les chocs en cas de chute ou d’accident, il est impératif d’opter pour des équipements neufs et qui sont à la taille de l’enfant.

Comment aider l’enfant à apprendre les bases ?

Dans l’idéal, on inscrira l’enfant à un club moto où un éducateur moto formée et diplômé va prendre en charge son apprentissage et faire le suivi de sa progression. Vu que c’est un loisir avant tout, les parents doivent lâcher du lest et ne pas mettre de pression à l’enfant. Chacun va apprendre à son rythme et progresser avec ses propres capacités, petit à petit il va assimiler les bases de la conduite de moto et s’améliorer au fil du temps et des pratiques. À l’issue de la formation, l’enfant aura acquis en autonomie et saura maitriser les trajectoires, les montées comme les descentes. Il saura également apprendre à l’enfant les règles de sécurité à observer à moto ainsi que les techniques à adopter pour chaque situation.

Une fois que l’enfant ait acquis les bases de pilotage, il pourra prétendre au permis donnant accès à la conduite et au pilotage de moto une fois passé les 12ans. Ce permis lui donnera également droit de participer aux différentes compétitions de moto destinées aux plus jeunes. Dans tous les cas, il est important d’assurer la sécurité de l’enfant, qu’il pratique la moto sur route ou sur circuit et on prends le temps de délaisser le travail et de profiter au mieux de son enfant.

Ca pourrait vous interesser :