Quand la féminité s’exprime dans la peinture

Quand la féminité s’exprime dans la peinture

Un peu de culture au féminin ! La féminité a toujours eu une place prépondérante dans l’art. Symbole de fertilité, de beauté, de rêve, de pureté ou encore d’amour, la femme est en effet un sujet d’une richesse incroyable et une source d’inspiration intarissable. Parmi tous les arts visuels qui ont choisi de représenter la femme dans toute sa splendeur, la peinture fait partie des plus prisés, représentant des femmes depuis des siècles. Le sujet vous passionne ? Je vous propose quelques styles de peinture contemporaine à découvrir !

Le Pop Art au féminin

Mouvement créé dans les années 50 et 60, le Pop Art a surtout été rendu célèbre aux États-Unis et en Grande-Bretagne. Le pop art s’inspire généralement de la culture publicitaire, des mœurs ainsi que des objets et médias de la société de consommation occidentale et notamment américaine. Ce style a pour but premier de désacraliser l’œuvre d’art, afin qu’elle ne soit plus l’apanage d’une élite ou des musées.

Aujourd’hui, les toiles pop art se retrouvent bien dans les musées et les galeries, mais aussi dans des lieux plus atypiques, tels que des hôtels particuliers voire des galeries dématérialisées sur le web. À Paris, de nombreux lieux proposent ces œuvres dans le but de les rendre accessibles à tous : la galerie Champop, Taglialatella, The Pop Art Store, Urban Gallery, etc.

Andy Warhol par exemple est considéré comme l’un des pères du pop art avec ses portraits de Marylin Monroe, dans son style si reconnaissable, ainsi que Roy Liechtenstein et ses personnages de bandes dessinées iconiques. Mais le pop art s’écrit aussi au féminin, notamment avec Nikki de Saint-Phalle : un courant contemporain et résolument femme dans lequel s’inscrit aussi une artiste que j’ai découverte, Nathalie Latil (elle a entre autres exposé à la galerie Sonia Monti). Pour exprimer la féminité, Nathalie Latil, la tendance du pop art marque les esprits avec des couleurs vives et décalées, pétillantes de vie.
C’est un style entre plaisir des yeux et questionnement, qui permet de représenter la féminité sans virer au vulgaire, d’interroger le corps de la femme, ce que j’apprécie beaucoup quand on voit comment la publicité s’est emparée du corps féminin. Le peintre pop art propose ainsi des toiles audacieuses, féminines et féministes, assurées et assumées.

peinture avec ne femme blonde

Puiser ses inspirations dans l’art

L’art se réinvente continuellement au cours de l’Histoire, que ce soit par les techniques qui évoluent ou encore de nouveaux médias qui s’invitent dans le processus créatif. De nouveaux courants artistiques naissent aussi d’un message fort à transmettre ou de la volonté de s’inscrire en porte à faux par rapport à un style pictural, à une époque ou à une situation précise.

Les artistes antiques comme les artistes contemporains puisent leur inspiration dans le présent, dans le futur mais également dans le passé, pour prolonger ou réinventer la peinture à l’infini. Je vous propose un petit tour d’horizon d’inspirations artistiques, avec cette liste très loin d’être exhaustive !

La nature morte

Vous vous demandez sans doute comment la nature morte, qui est un genre pictural consistant à représenter des objets ou des animaux inanimés, peut représenter la féminité ? C’est aussi parce que représenter la féminité n’est pas forcément lié au fait de peindre une femme.

Le peintre peut en effet choisir de représenter des objets qui symbolisent et expriment un thème en particulier, en glissant dans la composition des éléments qui font sens. La vanité par exemple est un type de nature morte qui symbolise la beauté et la nature éphémère des choses et des êtres par la représentation de la mort.

On retrouve d’ailleurs le motif de la vanité dans de nombreux styles contemporains, notamment en pop art.

L’abstraction

Le style abstrait est sans doute l’une des principales tendances affirmées dans la peinture du XXème siècle. Il consiste à se passer d’un modèle et à faire abstraction de la réalité visuelle, pour ne pas la reproduire. Comme la féminité n’est pas limitée à un seul concept ou à une seule représentation, la peinture abstraite est un excellent moyen de la représenter telle que l’artiste la conçoit.

En s’exprimant à travers des formes et des couleurs, la peinture abstraite permet de faire ressentir des émotions et la vision très personnelle que le peintre a de la femme. C’est un genre qui parle directement à l’inconscient, qui touche profondément la sensibilité du spectateur. De nombreux peintres contemporains exposent dans les galeries d’art ainsi que dans les magazines consacrés à l’art, comme C’de l’Art par exemple. Et l’artiste Nathalie Latil que je mentionnais précédemment amène aussi son Pop art du côté de l’art abstrait.

peinture multi couleur

Le surréalisme

Ce mouvement artistique qui remonte aux années 40 met en avant l’onirisme, l’expression libérée du contrôle de la raison à contre-courant des valeurs traditionnelles et sociétales. Portée par des poètes, des peintres, des écrivains, des noms très connus de nos jours et étudiés dans les établissements scolaires comme André Breton ou Dali, la figure de la femme se libère de ses représentations habituelles.

Fêtée, révérée, elle devient muse, inspiration, égérie. La peinture surréaliste en particulier a une véritable dimension poétique et onirique qui se prête bien au motif féminin.

Le cubisme

Mouvement artistique lancé par les peintres Georges Braque et Pablo Picasso, le cubisme est un mouvement artistique au début du XXème siècle. Il consiste à représenter toutes les faces d’un même motif sur un seul plan géométrique, comme les Demoiselles d’Avignon.

Là encore, la figure de la femme est complexe, recherchée, entre mère, fille, prostituée, amante et vierge, se rapprochant d’un style primitif ou naïf. La toile interpelle le spectateur, ce qui est idéal pour traiter un thème comme la féminité et le féminisme, qui transmettent des messages très forts sous une apparente simplicité.

La peinture impressionniste

L’impressionnisme vient aussi se placer comme une contre-culture, en rupture par rapport à la représentation académique. La toile impressionniste se concentre sur la lumière et ses effets : la couleur y est l’unique outil de composition. Le peintre recherche la forme et réinvente le sens en peignant l’instant non pas d’une manière idéale, mais selon la perception visuelle qu’il en a.

C’est un style qui permet d’exprimer la féminité de façon différente, non académique, en s’éloignant des canons artistiques classiques, du « beau » de la Renaissance et des sujets sacrés.

La peinture expressionniste

L’expressionnisme tend à déformer la réalité volontairement, afin de susciter une réaction émotionnelle chez le spectateur au moyen d’une grande intensité expressive. Ce mouvement artistique a comme principale influence la psychanalyse du début du XXème siècle, et la recherche du symbolisme.

Quand les clichés de la représentation classique ont encore tendance à vouloir peindre une féminité douce et fragile, ce style de peinture va choisir de montrer ce qu’elle peut avoir de fort, de dramatique, de terrible voire d’agressif par des couleurs violentes et des lignes acérées.

'', ) );*/ ?>